Tchad: Les Universités et les écoles de Ndjamena fermées jusqu’à nouvel ordre

Selon les autorités tchadiennes, il s’agit d’une mesure préventive prise après des violences lors d’une manifestation d'étudiants et des élèves, le 09 Mars, contre le port du casque obligatoire pour les automobilistes.

Le gouvernement tchadien a pris une mesure mardi le 10 mars pour fermer les universités et les écoles de la capitale tchadienne, Ndjamena, jusqu’à nouvel l’ordre. Depuis quelques jours, les étudiants et les élèves des principales villes du Tchad, manifestent contre le port obligatoire de casques imposé aux automobilistes par le gouvernement. Le casque qui coutait 8 500frs il y a quelques jours est monté à 25 000frs.

La colère des apprenants et des automobilistes qui a secoué la capitale tchadienne depuis le 03 Mars, a occasionné une extraordinaire mobilisation de la police et de la gendarmerie. L’incinération d’un bus au campus de l’université de Ndjamena par les étudiants a obligé les forces de maintien de l’ordre à utiliser leur arsenal anti-émeutes.

L’On dénombre plusieurs blessés, un mort et des arrestations ainsi que le bus des étudiants et un atelier de photocopie d’un particulier incendiés selon les sources gouvernementales.

Les associations des étudiants et la société civile tchadienne indiquent plutôt trois morts à balles réelles. 

 

Depuis l’incident de mardi, le gouvernement tchadien a décidé de suspendre l’envoi et la réception des sms et les réseaux sociaux ont été rendu lents.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !