Qui doit véritablement exercer la profession d’agent immobilier au Cameroun ?

Du temps où il était Premier ministre, Inoni Ephraïm avait tout prévu   dans le Décret n° 2007/1138 du 03 septembre 2007,  fixant les modalités d’application et de la loi n° 2001/020 du 18 décembre 2001 portant organisation de la profession d’agent immobilier.

Un bien immobilier (c) Droits réservés

Le Décret n° 2007/1138 PM du 03 septembre 2007 en son article 5 stipule a pris les dispositions en ce qui concerne les personnes aptes à exercer la profession d’agent immobilier au Cameroun.
Il s’agit dans un premier temps, des « personnes titulaires ; soit d’un diplôme de Licence, à l’issue d’études juridiques, économiques, commerciales, délivré par l’Etat ou tout diplôme équivalent ; soit d’un diplôme d’ingénieur civil, d’urbaniste ou d’architecte ; soit de l’un des diplômes délivrés par l’Etat ou par un établissement reconnu par l’Etat et figurant sur la liste établie par arrêté conjoint des Ministres chargés respectivement de l’habitat et de l’enseignement supérieur ».

Dans un autre cas précise le décret de l’ancien chef du gouvernement, « Les personnes titulaires d’un Baccalauréat, justifiant d’une expérience professionnelle d’au moins dix (10) ans et ayant occupé : un emploi permanent dans des organismes qui accomplissent des opérations immobilières ; un emploi dans un établissement relevant d’un titulaire de la carte professionnelle d’agent immobilier ; un emploi public lié aux transactions immobilières ou à la gestion immobilière », lit-on.

A ces deux premières possibilités s’ajoutent une troisième à savoir, « les personnes qui assurent la direction d’une entreprise telles que les gérants, mandataires ou celle d’une entreprise individuelle. Dans ce cas, elles doivent justifier de leurs aptitudes professionnelles dans l’une des conditions prévues à l’alinéa (2) ci-dessus et avoir exercé pendant au moins cinq (5) ans de manière permanente », relève l’alinéa 3 de l’article 5 du décret et à l’alinéa 4 de poursuivre, « les personnes morales satisfaisant aux conditions d’exercice de la profession de commerçant et employant au moins une personne physique remplissant l’une des conditions d’aptitude prévues aux paragraphes précédents », sont également autorisées à exercer la profession d’agent immobilier au pays de Paul Biya.