Grégoire Owona : « Pourquoi vouloir imposer que les stades du Cameroun soient vides… ? »

Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale s’est outré du protocole sanitaire de la Caf, qui interdit dans les stades camerounais, la présence de supporters non-vaccinés et non testés contre le Covid-19. Il a fait une sortie sur les réseaux sociaux ce lundi 20 décembre 2021.

Grégoire Owona (c) Droits réservés

« La démocratie a ses règles et il faut les respecter », a déclaré Grégoire Owona d’entrée de jeu sur Twitter ce lundi 20 décembre 2021. « Le Cameroun a fait ce qu’il faut pour que la compétition se tienne dans les meilleures conditions. Plus de glissements qui vaille ! l’Afrique a aussi le droit d’organiser ses Compétitions, surtout le moment où tous les stades sont pleins à craquer en Occident », a dénoncé Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale (Mintss).

Par ailleurs le haut commis de l’Etat s’étonne du protocole sanitaire que la Caf a dressée pour les supporters de la Can 2021 notamment à l’encontre des supporters les plus proches : le peuple camerounais. « Pourquoi vouloir imposer que les stades du Cameroun soient vides alors que le pays a reçu les félicitations de l’Oms [Organisation mondiale de la Santé] pour la maîtrise et la justesse de la riposte au coronavirus ? », a questionné le Secrétaire général adjoint du parti au pouvoir (Rdpc) avant d’exhorter le nouveau patron du Football camerounais, Samuel Eto’o, de ne pas céder face à ces difficultés, mais plutôt de tenir « haut le flambeau ! »

En rappel, le protocole sanitaire de la Confédération africaine de Football dévoilé le 16 décembre dernier à l’issue d’une réunion entre les ministres camerounais de la Santé, Manaouada Malachie, des Sports, Narcisse Mouelle Kombi, le secrétaire général de la Caf, Véron Mosengo-Omba, et la première vice-Présidente de la Fédération camerounaise de Football (Fecafoot) Céline Eko Mendomo, stipule que : « les supporters ne pourront accéder aux stades […] que s’ils sont entièrement vaccinés et présentent un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un TDR antigénique négatif de moins de 24 heures. »

Une instruction qui n’est pas du goût des camerounais plus qu’une majeure partie n’est ni prête à recevoir la petite aiguille dans son épaule ni à se faire tester ;