Fecafoot : Abdouraman Hamadou en route pour le TAS au côté de l'ACFAC pour renverser Mbombo Njoya Seidou

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 11 avril 2019, l’Association des Clubs de Football Amateurs du Cameroun (ACFAC) annonce qu’elle va aller au Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de Lausanne en Suisse pour contester le dernier processus électoral à la Fecafoot.

Abdouraman Hamadou Babba - DR

En effet, la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage (CCA) du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun (CNOSC) s’est déclarée incompétente ce jeudi dans le cadre de la procédure engagée par l’ACFAC auprès d’elle pour annuler les statuts de la Fecafoot adopté 10 octobre 2018 et par conséquent le processus électoral organisé par le Comité de normalisation, version Me Dieudonné Happi qui a porté Seidou Mbombo Njoya à la tête de cette institution faitière de football national.

Face à cette résolution, l’ACFAC annonce qu’elle va prendre la route du TAS. « l’ACFAC informe l’opinion publique cette sentence qui sort du cadre du droit, sera contestée devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de Lausanne en Suisse », indique Balla Ongolo Henri Claude, président de l’ACFAC.

Hamadou Babba Abdouraman, président de l’étoile filante de Garoua a publié ce communiqué sur sa page Facebook ce jour avec la mention « sur la route du TAS », comme pour dire qu’il approuve cette volonté de l’ACFAC en tant que membre de ladite association.

Dans une précédente sortie l’ACFAC a dénoncé l’ingérence de trois ministre de la république dans le fonctionnement de la justice sportive au Cameroun, comme l’a rapporté Lebledparle.com, dans un précédent article.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.