CAN 2019 : Patrick Mboma en colère face au retard du Cameroun : « Evitons l’humiliation »

L’ancien attaquant des lions indomptable rejoint ceux qui dénoncent le retard accusé par le Cameroun dans la réalisation des travaux de construction des infrastructures de la CAN 2019.

Patrick Mboma
DR

Sur son compte Twitter, l’ancien  international camerounais de football s’est indigné face à ce retard. C’est du moins ce qui ressort d’une série de Tweets que le double champion d’Afrique 2000 et 2002 a posté sur son compte ce 11 juillet 2017.

« Ça fait 2 ans que je tire le signal d’alarme. Le Cameroun n’est pas en avance pour la #Can2019. Évitons l’humiliation. Rêves à ne pas briser. #Team237″. Un avis qui soulève une fois de plus le débat de la lenteur des travaux des différents chantiers, et qui est susceptible de mettre en péril l’organisation même de cette compétition que le peuple camerounais attend avec beaucoup de ferveur. De quoi faire frissonner Parick Mboma qui se dit prêt à contribuer à la réussite de cette CAN. « Je dénonce à défaut de pouvoir agir. Je reste patriote! On verra… » a-t-il rajouté dans un autre Tweet.

Comme l'indiquait Lebledparle.com, L’Algérie qui a déjà senti la fumée de loin, vient d’afficher son ambition de récupérer la CAN 2019 au cas où le Cameroun ne serait pas prêt. «Nous sommes en train de suivre le dossier d’une éventuelle délocalisation avec attention. Si une opportunité venait à se présenter, l’Algérie sera candidate à l’organisation de la cette CAN-2019. Jusqu’à preuve du  contraire, cette édition est toujours maintenue au Cameroun», a affirmé Zetchi ce samedi 08 juillet le président de la fédération algérienne (FAF) Kheireddine Zetchi lors d’un point de presse tenu au Centre technique national de Sidi Moussa, comme l’a

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX