Pour Abdouraman Hamadou : ce sont « les Lions de Tombi À Roko et non les Lions Indomptables du Cameroun qui vont jouer la coupe des confédérations en Russie »

Le président de l’étoile filante de Garoua affirme sur page facebook que si le Cameroun participe à la prochaine coupe des confédérations, c’est plutôt les Lions Indomptables de Tombi À Roko et non les Lions Indomptables du Cameroun  qui vont affronter les autres sélections.

Abdouraman Hamadou - DR

Cette réaction survient après l’annonce de la Fédération internationale de football association (FIFA), de l’annulation de la réunion prévue ce 8 juin 2017 au 03 août prochain, pour trouver les solutions pour mettre fin à la querelle sur la légitimité de l’exécutif actuel de la fédération camerounaise de football (Fécafoot).
L’ancien directeur de cabinet d’Iya Mohammed accuse la Fédération internationale de football association, de trouver des subterfuges pour protéger l’exécutif contesté de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), se dit prêt à empêcher la participation des Lions indomptables à cette compétition.

« Dans sa lettre du 3 mai 2017, Mme Fatma Samoura a dit que la Fifa prendrait ses responsabilités. Mais nous constatons que cette Fifa ne fait que violer ses propres statuts et fouler aux pieds ses principes les plus sacrés », indique Abdouraman Hamadou pour décider d’empêcher que Tombi À Roko représente le Cameroun au nom de la Fécafoot à la prochaine coupe des confédérations. « Quand à nous, nous prendrons nos responsabilités et ferons tout ce qui est possible sur le plan du droit pour empêcher que la sélection représentative du Cameroun à la prochaine Coupe des Confédérations ne soit pas présentée par M. Tombi A Roko qui n'a aucun pouvoir pour agir au nom de la FECAFOOT »,ajoute-t-il. « Dans le cas contraire, ce seraient alors les Lions Indomptables de Tombi À Roko et non les Lions Indomptables du Cameroun qui seraient en Russie face aux sélections représentatives des autres pays », poursuit-il.

En ce qui concerne la raison de l’annulation de cette semaine, Abdouraman Hamadou parle d’une fuite en avant, un alibi de plus pour servir de couverture à l’équipe Tombi Car, croit-il savoir, « il est évident que l’annulation de la réunion du 8 juin 2017 n’a en réalité rien à voir avec la question des visas d’entrée en Suisse qui n’est qu’un banal détail».

D’ailleurs, poursuit-il, « Dès le 8 mai 2017, nous avons formellement fait part à la FIFA de nos réserves sur la participation à cette réunion de M. Tombi A Roko qui n'a aucune qualité et nous avons fermement réitéré cette position dans un courrier daté du 30 mai dernier ». et comme tel, « Nous ne sommes pas prêts à aller à Zurich dans n'importe quelle condition », renchérit-il.