Le camerounais Alexie Tcheuyap intègre la Société royale du Canada

Depuis le mardi 07 septembre 2021, le Pr Alexie Tcheuyap de neuf professeurs de l’université de Toronto qui ont intégré la Société royale du Canada (SRC), pour le compte de la promotion de 2021, a appris Lebledparle.com.

Prof Alexie Tcheuyap, nouveau membre de la Société royale du Canada - capture photo

Cette intégration constitue une marque de reconnaissance soulignant ses réalisations remarquables en recherche et dans sa carrière d'universitaire. Une distinction qui a rendu fier Célestin Monga. « Comment convertir les succès individuels en bonheurs collectifs ? Alexie Tcheuyap, élu ce jour à la société royale du Canada, en donne la recette et inspire les jeunes : excellence académique, discrétion absolue et très grande prudence dans le choix de ses ennemis », commente son compatriote sur twitter le mardi 07 septembre 2021.

Deux sacres le Prof Alexie Tcheuyap en l'espace de quelques jours. En début du mois d'août, il a été nommé Vice-recteur de l’Université de Toronto.

Les recherches d’Alexie Tcheuyap examinent les rapports entre littérature et folie, les théories de l’adaptation cinématographique, l’analyse des discours (post)nationalistes, ainsi que la rhétorique de la violence et de la peur. Fellow de St. Michael’s College, Senior Fellow de Massey College et des Instituts européens d’études avancées (Collegium de Lyon), ses publications en littératures, cinémas et médias d’Afrique sont considérables et font autorité.

La société royale du Canada existe depuis 1882. Elle a obtenu sa charte royale en 1883. La SRC a plus de 2 000 érudits, artistes et scientifiques canadiens remarquables élus par leurs pairs. Les femmes et les hommes membres de la SRC sont issus de toutes les disciplines intellectuelles. Ils se sont distingués par leur contribution aux arts, aux lettres, à la science et au service de la population canadienne.

À l’origine, les premiers membres provenaient principalement du Québec et de l’Ontario; depuis, la portée géographique de la Société s’est élargie et comprend désormais des universitaires et des artistes issus de toutes les régions du Canada. La cohorte initiale de membres était exclusivement composée d’hommes. La première femme élue à la Société a été la Professeure Alice Wilson, qui a été reçue membre en 1938. Aujourd’hui, plus de 300 femmes sont membres de la Société, notamment Patricia Demers qui, en 2005, est devenue la première femme à occuper le poste de présidente. Au cours des 25 dernières années, le pourcentage de femmes élues à titre de membre est passé de 5 % à 28 %.

Les statuts de la SRC permettent d’élire jusqu’à 75 candidats par année. En plus des membres à titre régulier, la Société reçoit également jusqu’à sept membres à titre spécial par année, pour leurs contributions aux objectifs de la Société autrement que par les études ou la recherche. Chaque année, les membres de la Société élisent jusqu’à quatre membres étrangers qui, au moment de leur élection, ne sont pas résidents ou citoyens canadiens et qui, par leurs réalisations intellectuelles exceptionnelles dans le domaine des arts, des lettres et des sciences, ont aidé à promouvoir la mission de la Société d’une façon pertinente pour la société canadienne. Finalement, les statuts envisagent l’élection par le Conseil de la Société de deux membres d’honneur sur la recommandation du président au cours de chaque mandat présidentiel.

La SRC se compose trois Académies bilingues couvrant de nombreuses disciplines intellectuelles et artistiques.

L’Académie I est l’Académie des arts, des lettres et des sciences humaines. Elle comporte trois divisions : une division anglophone (1) – Humanities, une division francophone (2) – Lettres et sciences humaines et une division bilingue - Les arts (3), qui regroupe l’architecture, la création littéraire et les arts.

L’Académie II est l’Académie des sciences sociales. Elle se divise en deux : une division anglophone (4) – Social Sciences et une division francophone (5) – Sciences sociales.

L’Académie III constitue l’Académie des sciences. Elle regroupe quatre divisions bilingues : sciences appliquées et génie (6); sciences de la terre, de l’océan et de l’atmosphère (7); sciences de la vie (8) et, enfin, mathématiques et sciences physiques (9). Chaque division de L’Académie III est composée de membres anglophones et de langue française.

 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !