L’émouvante lettre de Calixthe Beyala à Simone Gbagbo après la demande de divorce de son mari

L’auteur du roman « C’est le soleil qui m’a brûlée » a livré un vibrant témoignage à Simone Gbagbo, 24H après la demande de divorce de son mari qui vient de retourner en Côte d’Ivoire. D’après Calixthe Beyala, tous les panafricains seront toujours derrière l’ex première dame ivoirienne.

Calixthe Beyala, Simon Gbagbo (c) Droits réservés

Ma très chère Simone Gbagbo,

Tu sais mon amitié pour toi, nos échanges qui quelquefois ont duré tard dans la nuit tant sur le plan des idées que sur le plan personnel. C'est drôle, toutes deux femmes fortes, nous partagions une même vision du monde.

Sais-tu où se trouve notre faiblesse ? En l'amour. Oui l'amour pour ceux que nous aimons, pour qui nous sommes prêtes à tout donner, à nous sacrifier pour leur insuffler la vie quitte à ce que la nôtre nous abandonne.

Et cet amour justement, est source de déception ; quelquefois des humiliations nous attendent, et tu en as connues un lot, et toujours aussi Royale, tu t'en es sortie sous mon regard ébahi.Tu as été trahie, et chaque femme s'est sentie trahie et humiliée à travers à toi

Je voulais juste te dire en ces moments si difficiles que tu traverses, que tous les Africains, tous les panafricains seront toujours à tes côtés. Oui, nous serons là pour t'accompagner, car tu es une femme flamme, une femme étoile, une femme lionne, une femme, une leader politique !

Prends ton bâton de guerrière et lève-toi, marche et cours vers des victoires qui t'attendent. Tu es l'africaine à laquelle toutes les femmes noires du monde voudraient ressembler. Alors, il faut que tu saches que je suis à tes côtés.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !