Débats clos : Remise en liberté décidée pour Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à la CPI

La chambre à la majorité a rejeté ce mercredi 16 janvier 2019 la requête du procureur de maintenir l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et Charles Ble Goude, l'ancien leader des Jeunes Patriotes en détention.

                                     
Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à la CPI

La chambre a demandé au greffe de la Cour pénale internationale de garantir leur retour au siège  quand celui-ci sera nécessaire.

Les deux hommes étaient accusés de crime de guerre et crime contre l’humanité, causés pendant la crise post-électorale de 2010 et 2011 en Côte-d’Ivoire. La cour les a acquittés hier mardi et demandé leur libération. L’appel interjeté par le procureur vient également d’être rejeté.

Après plusieurs années de privation de leur liberté à cause de ce procès, les deux hommes forts retourneront certainement poursuivre leur carrière politique au pays où ils jouissent toujours d'une grande popularité. Cette popularité leur bénéfiera avec les élections présidentielles de 2020 qui approchent. D’ores et déjà, le gouvernement de Ouattara a appelé à la réconcialition, après la décision de la CPI hier.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !