Cameroun /Italie : Les promesses non tenues des APE et de l’OMC évoqués

C’est par la résurgence   de la pandémie du corona virus sur la planète qu’a démarré l’audience accordée le 29 novembre 2021, par le ministre du Commerce au nouvel ambassadeur d’Italie au Cameroun. Une pandémie dont la gravité du  virus  explique le report de la 12e Conférence ministérielle de l’OMC initialement prévue cette semaine à Genève en suisse, pour 2022.

L’ambassadeur SE Filippo Scammaca del Murgo de l'Italie et le ministre Luc Magloire Mbarga Atangana du commerce - Image de Claude Bernard Hanlog.

L’ambassadeur SE Filippo Scammaca del Murgo propose « la nécessité d’une Coopération internationale pour aider les pays pauvres ».Le Cameroun pour ce diplomate est  un  partenaire de premier choix pour son pays  en raison de sa position stratégique en Afrique centrale ajouté au  dynamisme de sa population. Selon ses propres termes, l’Italie est présente en terre camerounaise à travers le groupe Ferrero dans le secteur cacao, en attendant l’aboutissement d’autres projets. « Mon intérêt est de contribuer au développement du partenariat avec le secteur privé…C’est une chance pour nous, l’Europe nous donne beaucoup d’argent pour reprendre les activités » a reconnu l’hôte du Mincommerce.

Afin d’apporter sa touche à l’économie nationale, il invite  en mai prochain la partie Camerounaise à visiter une Foire d’exposition agricole   en Italie dans le but de  pour nouer des contacts d’affaires, et de trouver des débouchés. Quelques regrets ont été évoqués par le ministre Luc Magloire Mbarga Atangana « le fonds régional de développement signalé lors des négociations avec les APE, on ne l’a jamais vu, il faudrait qu’on le mette en place. C’est la même chose pour l’OMC où les nations se disputent les parts de marché, tout est faussé à la base ».

Dans le cadre du renforcement de la Coopération avec l’Italie, le membre du gouvernement a  recommandé  la structuration du secteur privé, et que le secteur privé apprenne à investir. « Je souhaite le partenariat. Il faudrait que nos entreprises importent des produits semi-finis. J’espère  voir les entreprises Camerounaises  à la Foire d’exposition  agricole d’Italie pour trouver des partenaires », c’est le vœu émis par le membre du gouvernement au cours de cette première visite du nouveau chef de mission diplomatique Italienne accrédité en terre Camerounaise.

 

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !