La CNPS durcit le contrôle physique des personnes âgées de plus de 70 ans

Le taux de mortalité des personnes de cette tranche d’âge a amené la CNPS à revoir certaines modalités.

La CNPS (c) Droits réservés

Le directeur général de Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), Mekulu Mvondo Akame a annoncé qu’il « il est désormais instauré pour cette catégorie de bénéficiaires deux contrôles physiques par an, dont l’un au mois de juin et l’autre lors du renouvellement des pièces de maintien des droits » ceci, « Au regard du taux de mortalité de (nos) pensionnés âgés de plus de 70 ans ». 

D’après l’annuaire statistique 2020 de la CNPS, 83 836 nouvelles immatriculations du régime obligatoire parmi lesquelles les régularisations, ont été enregistrées en 2020, soit une hausse formelle de 44 % comparativement à 2019.

A en croire les arguments avancés par le Dg de la structure, cette mesure vise à « générer des paiements indus consécutifs à leur décès après la période réglementaire d’identification physique ». Les concernés quant à eux « devront se présenter, munis d’une photocopie de leur carte d’identité nationale sous peine de suspension immédiate », a indiqué le Dg.