Exploitation du gisement de fer de Campo : Cabral Libii dénonce une « braderie criminelle »

Dans une vidéo publiée sur les réseaux le 17 mai 2022, l’honorable Cabral Libii s’est mué en expert de mines pour décrypter la convention signée entre l’Etat du Cameroun et la chine le 6 mai dernier sur l’exploitation d’un gisement de fer à Kribi-Campo dans la région du Sud.

Hon. Cabral Libii (c) Droits réservés

« Le 6 mai 2022, le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt) de l’Etat du Cameroun a signé une convention minière avec une entreprise d’Etat chinois qui s’appelle Sinosteel. La convention porte sur l’exploitation d’un gisement de fer qui est située entre Kribi et Campo dans la région du Sud Cameroun dont la taille est estimée à 632 millions de tonnes », a introduit le président national du Pcrn dans sa vidéo.

A en croire le graphique conçu par le député, le Cameroun est le gros perdant au terme de la signature de cette convention. Pour preuve, ledit gisement a une teneur en fer de 33%. La tonne est évaluée à 2 300F et par an, l’entreprise va exploiter, 10 millions de tonnes pour reverser 23 milliards à l’Etat du Cameroun. L’exploitation va durer 50 ans. Sinosteel aura exploité 500 millions de tonnes et elle aura déboursé 1150 milliards de Fcfa ajouté à cela, les 450 milliards que l’entreprise s’est engagée à investir au Cameroun

Par contre, l’entreprise vend la tonne à 95 000F sur le marché international et bénéfice par an, de 950 milliards. Au bout de 50 ans, Sinosteel aura engrangé 47 500 milliards de Fcfa, apprend-t-on de Cabral Libii dans sa sortie intitulée « Tous debout contre la braderie criminelle… ».