« Le prix de la bière demeure inchangé au Cameroun », Mincommerce

Dans un communiqué rendu public le 12 mai 2022, le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana porte à l’attention du public que le prix d’une bouteille de bière n’a pas augmenté d’un iota au Cameroun.  

 Les prix proposés par le Syndebarcam (c) Droits réservés

Le Syndicat national des débits de boissons et bars du Cameroun (Syndebarcam) a profité de la hausse des prix de plisseurs produits sur le marché camerounais pour l’appliquer aussi dans son domaine. Il a détaillé sa grille tarifaire dans une lettre d’information formulée à l’endroit du gouvernement le 11 mai dernier. Mal lui en a pris,  Luc Magloire Mbarga Atangana a opposé une fin de non-recevoir à son courrier.

« Il reste constant que (…) le prix de la bière demeure inchangé au Cameroun », a répondu le ministre du Commerce dans la correspondance qu’il adresse au président du Syndebarcam, Hervé Nana le 12 mai 2022.

Le membre du gouvernement n’a pas manqué de dénoncer les stratagèmes utilisés par les distributeurs dont se plaignent les barmans : « Plus grave, certains [distributeurs] en profitent pour nous vendre quand ils en ont, en majorant le prix du casier de pratiquement 1 000 FCFA. Toute chose couplée au coût additionnel de transport du casier du fait de la décision des distributeurs de ne plus livrer à destination, nous oblige pratiquement à vendre à perte ».

Pourtant, « La bière au même titre que les eaux minérales et les boissons hygiéniques, fait partie, aux termes de l’arrêté N0 0095/Mincommerce du 14 avril 2022, des produits dont les prix et tarifs sont soumis à la procédure d’homologation préalable et non à celle du dépôt préalable des barèmes », a-t-il précisé.