Le gouvernement lance la rentrée commerciale pour les parents d’élèves

Le gouvernement lancé la rentrée  Commerciale 2021 au Boulevard du 20 mai de Yaoundé, quiva s’achever à la veille de la rentrée scolaire au Cameroun. Joseph Kapo est allé à la rencontre de Romuald Ombede Nama, Délégué régional du Commerce pour le Centre pour en savoir plus sur cette foire commerciale. Il pense que c’est « une initiative gouvernementale qui puisse permettre aux enfants de reprendre les classes sans stress. Nous invitons tous les parents à venir au Boulevard du 20 mai voir ce que le gouvernement peut faire en ce moment au plan social ».

Foire commerciale pour la rentrée scolaire - Images de Claude Bernard Hanlog

Romuald Ombede Nama Délégué régional du Commerce pour le Centre

C’est sur instructions de Monsieur le ministre du Commerce Luc Magloire  que nous organisons au Boulevard du 20 mai de Yaoundé, cette opération  qui est baptisée la « Rentrée Commerciale » .C’est une opération de ventes promotionnelles  de produits de première nécessités qui pendant cette période spécifique accompagne les fournitures scolaires. M  le ministre du Commerce nous a instruits  d’accompagner les consommateurs  pendant toutes les grandes périodes qui ponctuent  la vie de la nation, et la Rentrée Scolaire en fait partie. C’est dans ce cadre-là qu’elle est organisée. Elle s’inscrit dans l’esprit de la matérialisation  de la politique de lutte contre la vie chère prescrite par le chef de l’Etat Paul Biya, et qui est mise en œuvre par  notre chef de département ministériel. Les consommateurs ont la possibilité au Boulevard du 20 mai d‘acheter les livres, les sacs, les cahiers etc .A côté de cela nous avons aussi les denrées alimentaires consommées pendant la période des classes, comme un adage le dit bien, le ventre affamé na point d’oreilles. Car, si on a tous les manuels scolaires et si on n’a pas mis le carburant dans le ventre, on ne va rien comprendre. Raison pour laquelle nous avons associé tout ce que vous trouverez  au Boulevard du 20 mai en une plateforme. Le ministre du Commerce nous a prescrits de promouvoir le « Made in Cameroon » .C’est pour cela que vous allez trouver également les produits de l’Artisanat. Ils ont besoin de se faire connaitre. Nous leur ouvrons  cette vitrine afin que les visiteurs puissent découvrir ce qui peut les aider, ou peut -être  améliorer notre santé, ou notre cadre de vie .Nous lançons le défi .Si vous vous rendez dans les boutiques ordinaires du Marché Central, vous y noterez une différence des prix. Nous privilégions  les populations,  les couches défavorisées qui   en passant par le Boulevard du 20 mai peuvent dégager 100 F ,200 FCFA, 500 1000 F CFA. Cela permet d’acheter un livre, un crayon  un stylo, un cahier, c’est une initiative gouvernementale qui puissent permettre aux enfants de reprendre les classes sans stress.

Le bilinguisme n’est pas à négliger ?

Pas du tout, les visiteurs au  Boulevard du 20 mai y trouveront des manuels et livres scolaires,  des systèmes francophones et anglophones, de manière à ce que notre marché reflète l’unité nationale dont le vivre -ensemble. On concrétise notre vivre ensemble au marché. Personne n’est oublié qu’il soit  riche ou pauvre, quelle que soit sa religion et  les prix sont revus à la baisse. Lutte contre la vie chère : Rentrée commerciale 2021, « Ventes promotionnelles des manuels scolaires/Fournitures scolaires et des produits de première nécessité » est le thème choisi pour cette Edition qui se déroulera du  23 août/05-09-2021, organisée par le Ministère du Commerce en partenariat avec les Entreprises Citoyennes (celles qui ont accepté de soutenir la politique gouvernementale de lutte contre la vie chère).

Quel message adressez-vous aux parents d’élèves ?

Je dirais tout simplement que s’ils veulent savoir ce que le gouvernement fait pour eux  au plan social, qu’ils viennent au Boulevard du 20 mai de Yaoundé afin de toucher du doigt cette réalité. Je demande aux parents d’y faire un tour au lieu d’aller stresser où les prix sont un peu plus élevés, ils y trouveront  leur compte, les prix sont revus à la baisse. Il en est de même des prix du riz qui sur place sont encore revus à la baisse. Nous invitons tous  les parents à y faire un  tour. Au cas où quelqu’un aurait des difficultés, qu’il appelle le numéro vert le  « 1502 », nous invitons tous les parents à venir  voir ce  que le gouvernement peut effectivement faire en ce moment.

Itw réalisée par Joseph Kapo

 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !