Cameroun : Plus de 400 milliards de FCFA de fonds publics détournés entre 2013 et 2020

L'information est contenue dans un recueil en 6 volumes des arrêts des sections spécialisées de la Cour suprême.

Numéro de la Conac (c) Droits réservés

L’aperçu des documents rédigés par le magistrat hors échelle Emmanuel Ndjere révèle qu’en l’espace de sept ans, des centaines de milliards ont été évaporés des caisses de l’Etat. « Plus de 400 milliards de FCFA de fonds publics ont été détournés entre 2013 et 2020 », a appris Lebledparle.com.

L’on se souvient que le dernier rapport de la Commission nationale anti-corruption (Conac) sur la corruption au Cameroun, rendu public en 2017, classait cinq ministères les plus corrompus.

L’indice de perception de la corruption au Cameroun établi par la Conac situait en tête de liste, le ministère délégué à la présidence de la République chargé des Marchés publics (Minmap) occupait le premier rang avec une moyenne de 7,77/10.

En second lieu venait le ministère des Finances, suivi du ministère de la Justice, 6,56/10 le ministère délégué à la présidence de la République chargé de la Défense, 6,42/10. Le ministère des Transports avec une note de 6,34/10 fermait le top 5 de ce classement

Il faut rappeler que pour aboutir à ce classement, la Conac dit avoir fait une enquête sur le terrain, en donnant la parole à un échantillon de 6 145 personnes disséminées dans 360 arrondissements du Cameroun. Cet échantillon de personnes était interrogé sur leur appréciation des efforts et des résultats obtenus après cinq années d’implémentation de la stratégie nationale de lutte contre la corruption au Cameroun.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !