Afriland First Bank accorde 16 milliards au Port autonome de Douala pour la construction des aires de stockage

Cet accord de financement de plus de près de 16 milliards de FCFA signé le 27 juillet 2021 s’inscrit dans le cadre de la construction, l’exploitation, la maintenance et la réhabilitation des aires de stockage du Port de Douala (PAD) par la Société de gestion des magasins portuaires, filiale du groupe turc Erdem, a appris Le Bled Parle du journal EcoMatin.

Image d'illustration (c) Droits réservés

Le Port autonome de Douala amorce son plan de modernisation qui fera de lui, un pôle d’attractivité, de compétitivité et de performance. Correlativement avec la sécurisation de l’espace portuaire, la réhabilitation de la voirie portuaire, l’achat de nouveaux équipements techniques et logistiques, le renforcement de la digitalisation des services ou l’autonomisation des prestations, les responsables du PAD mettent également l’accent sur l’amélioration des conditions d’exploitation au profit de la communauté des opérateurs économiques partenaires, notamment, la modernisation des aires de stockage. L’institution portuaire peut désormais entamer cet ambitieux chantier. La Société de gestion des magasins portuaires (Sgmp) a été sollicitée à cet effet. La filiale du groupe turc Erdem a signé une convention de financement y relative avec Afriland First Bank Cameroon.

L’Accord de financement d’un montant de 15,9 milliards de FCFA a été parafé entre le Groupe Erdem, Afriland First Bank Cameroon, et le Port autonome de Douala. Il fait suite à celui signé le 26 octobre 2020 entre le Groupe Erdem et le Port Autonome de Douala. La Sgmp obtient, à travers ce contrat, l’autorisation de financement, de construction, d’exploitation, de maintenance et de réhabilitation des aires de stockage du Port de Douala, précisément celles magasins cales du terminal conventionnel de cet espace portuaire. «Ces activités concernent également l’exploitation et l’entretien des terre-pleins avoisinant les magasins cales au Terminal Conventionnel du Port de Douala-Bonabéri», renseigne le PAD dans les colonnes du journal EcoMatin. Après une période d’exploitation de 27 ans, la filiale turque restituera par transfèrement les installations au Port autonome de Douala.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !