Protection du consommateur : Le Mincommerce fait des premières victimes

Il s’agit des sociétés distributrices de riz socokem Sarl et Amatur au Marché central de Yaoundé qui ont été scellées ce vendredi 23 juillet 2021 sur instruction de Luc Magloire Mbarga Atangana, Ministre du Commerce, pour pratiques commerciales trompeuses.

Scellé des boutiques par le mincommerce - DR

Suite à des dénonciations, il s’avère que ces deux sociétés ne respectent pas les prix concertés du riz tel que l’a recommandé le patron du commerce au cours de la réunion de concertation tenue le 21 juillet dernier avec les acteurs de la filière dans le but de stabiliser nos marchés. Dans la société Socokem Sarl, le riz de marque Bonheur (5% d’origine thaïlandaise) est vendu aux clients à   18 500 francs le sac de 45,6 kilogrammes au lieu de 17 767 francs tel qu’affiché sur le sac et en machine. La société AMATUR quant à elle vend sans facture aux consommateurs le riz Paddy à 11 000 francs le sac de 25 kilogrammes au lieu de 9750 francs tel qu’affiché sur le sac et en machine.

Afin de limiter voire mettre un terme à la spéculation dans nos marchés, plusieurs recommandations ont été formulées par Luc Magloire Mbarga Atangana à l’issu de sa rencontre avec les acteurs de la filière riz. Il s’agit entre autres de l’introduction de la Mission de Régulation des Approvisionnements (MIRAP) dans les circuits de distribution, de l’organisation et la multiplication des  ventes directes aux consommateurs en partenariat avec les importateurs, ainsi que le respect strict des prix du riz par la MIRAP. Ces ventes directes aux consommateurs permettront également de faciliter l’accès aux consommateurs du riz d’origine camerounaise.

Le Ministre du Commerce a également annoncé dès l’année prochaine la distribution des quotas aux importateurs pour l’écoulement des stocks du riz camerounais et  celle-ci obéira à certain nombre de critère parmi lesquels la régularité et la loyauté. Il rappelle aux consommateurs que le numéro vert 1502 reste disponible pour toutes les dénonciations des pratiques commerciales illicites dont ils seraient victimes ou témoins.

 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !