Eneo accuse la Crtv, Camtel et l’Etat du Cameroun de lui devoir 207 milliards de FCFA

L’entreprise en charge de la distribution de l’électricité au Cameroun fait également savoir que l’Etat est son plus gros débiteur.

Eneo Cameroun (c) Droits réservés

Eneo estime à 207 milliards de FCFA les impayés de l’Etat et des autres entités publiques, au 31 mai 2021. La Crtv, la télévision publique, détient 1,4 milliard dans ce tableau complété par Camtel, l’opérateur historique des télécommunications, avec plus d’un milliard, apprend Lebledparle.com d’Investir Au Cameroun.

L’État du Cameroun s’avère donc être le plus gros débiteur de cette entreprise dans laquelle il détient 44 % des actions. De même, des entreprises et établissements publics ou à capitaux publics sont redevables de 44,524 milliards de FCFA au concessionnaire de la distribution de l’électricité au Cameroun.

L’entreprise Camwater occupe la deuxième place avec 19,713 milliards de FCFA. Derrière l’entreprise publique en charge de la fourniture d’eau potable, se trouve le producteur d’aluminium Alucam avec 17,315 milliards. La Crtv, la télévision publique, détient 1,4 milliard dans ce classement complété par Camtel, l’opérateur historique des télécommunications, avec plus d’un milliard. Avec plus de 4 milliards, les universités d’État et autres hôpitaux publics détiennent une bonne part de la dette globale due à Eneo.

Des coupures pour revendiquer ses impayés ?

Certains pannes d’Eneo ont souvent été perçues comme des actions volontaires de l’entreprise pour demander des comptes à l’Etat du Cameroun. Les revendications financières de la structurent remmettent cette thèse au goût du jour. L’on se souvient par exemple des coupures de courant survenues en plein match de Championnat d’Afrique des nations à Limbé ou encore à Douala. A quelques mois de la Coupe d’Afrique des nations, l’énorme dette que doit l’Etat du Cameroun à Eneo pourrait être un nouveau motif de conflits de l’avis de plusieurs observateurs.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !