Le Cameroun lance la construction d’un pont facilitant la mobilité vers le barrage de Lom Pangar

La pose de la première pierre a été faite le 18 janvier 2021 par Gaston Eloundou Essomba.

Aperçu du barrage (c) Droits réservés

 Les travaux de construction du pont sur le fleuve Lom à Touraképont sur le fleuve Lom à Touraké, dans la région de l’Est Cameroun ont été officiellement lancés le 18 janvier 2021 par le ministre camerounais de l’Eau et de l’Énergie(MINEE), Gaston Eloundou Essomba.

Long de 140 mètres, le pont sera construit par l’entreprise Razel et les travaux seront financés par l’Agence française de développement (AFD).

En terme de dépenses, il faut relever que « d’un coût global de 9 milliards de FCFA, le pont de Touraké permettra de maintenir la traversée en toute sécurité du fleuve Lom, des personnes et des biens, en toute période de l’année, notamment après le remplissage du réservoir du barrage de Lom Pangar », explique Electricity Development Corporation (EDC), l’entreprise publique.

L’avenue de ce pont va induire autour du barrage de Lom Pangar, une facilité de déplacements des produits issus de la pêche, principale activité qui a pris de l’ampleur depuis la mise en eau profonde du barrage en 2015.

Outre la construction d’un barrage d’une capacité de retenue de 6 milliards de m3 d’eau, permettant de réguler les débits en amont de la Sanaga avec 75% de la puissance hydroélectrique du triangle national, le projet inclut aussi la réalisation d’une usine de pied d’une capacité de production de 30 MW avec pour finalité de résoudre définitivement les problèmes liés à l’approvisionnement en énergie électrique dont fait face la région du soleil levant.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter