Elections à la Fanaf : Le Camerounais Théophile Gérard Moulong jette l’éponge

Le Camerounais s’est retiré de la course des élections à la tête de la Fédération des sociétés d’assurances de droit national africaines (Fanaf).

Théophile Gérard Moulong (c) Droits réservés

 La 44ème assemblée générale de la Fédération des sociétés d’assurances de droit national africaines (Fanaf) s’est tenue au Gabon ce jeudi 20 février 2020.

A l’issue du vote organisé par l’AG, César Ekomié-Aféné a obtenu 174 voix sur 180 après que son principale challenger a désisté.

Le message de Théophile Gérard Moulong

 Avant de jeter l’éponge, le Camerounais a exprimé son souhait qui ne s’est malheureusement pas réalisé : « Je demande également à tous mes soutiens et à César de voter pour le candidat camerounais, Jacob Sindze. Non pas parce qu’il est Camerounais, mais parce que je voudrais que le marché camerounais (de l’assurance, NDLR) participe activement à l’animation de notre fédération », a déclaré quelques heures avant le vote Théophile Gérard Moulong au ce 20 février.

Les challenges du nouveau président

Pour le nouveau patron de la Fanaf, il est conscient des nombreux défis auxquels il fera face dans l’exercice de sa fonction.

 « Mes grands défis pour les trois prochaines années, sont entre autres : l’augmentation du taux de pénétration de l’assurance, la révision du Code Cima, la formation, la fiabilité de la collecte des données et informations, la rentabilité, la digitalisation de l’assurance », a déclaré l’administrateur des sociétés Nsia Assurances au Gabon.