Willy William : l’album « une seule vie » disponible 18 mars

On le connait avec le le titre « Ego » sorti en novembre qui provoqué un véritable raz de marée en France et à l’international. Dans le top des charts en Europe et au-delà la version française du clip a dépassé les 30 millions de vues sur Youtube, battant le record du catalogue Warner avec 1 million de vues la nuit du 31 décembre. Et la vague est encore en train de déferler !

    

LE NOUVEL ALBUM « UNE SEULE VIE »

Producteur, compositeur mais aussi auteur et interprète, Willy William a le don de nous emporter dans son univers. L’album de 16 titres « Une Seule Vie » est un concentré de son savoir-faire acquis notamment en tant que dj et remixeur de génie. Le plus évident pour qualifier son style est la tropical house ; une base pop sur du up-tempo avec des éléments caribéens et jamaïcains, notamment les percussions.

Le titre « Une seule vie » illustre la philosophie toujours positive de Willy William. Les thèmes abordés dans ses morceaux sont d’ailleurs une succession de pensées et de situations du quotidien, qu’il met en scène de manière intelligemment amusante.

Il évoque notamment les envies de voyage et d’évasion (« Le tour du monde ») les nuits d’insomnie interminables (« On s’endort » feat. Keen V), l’orgueil parfois ressenti devant le miroir (« Ego »), et évidemment les relations hommes-femmes, la non-réciprocité des sentiments (« Te quiero »), le jeu de la séduction (« Suis moi » feat. Vitaa), les rencontres 2.0 …

Couverture album "Une seule vie"

BIOGRAPHIE

Entre une mère éthiopienne amatrice de pop et de chanson française et un père guadeloupéen fan de funk et d’afro caribéen, Willy William développe une sensibilité aigue pour la musicalité des mots et un talent certain pour le rythme.

A la fin de son adolescence, c’est lors d’un voyage en Jamaïque qu’il tombe littéralement sous le charme de ce pays et de ses soundsystems. La culture musicale, l’ambiance, le rythme, le phrasé, la danse et l’esprit de partage qui règnent au sein de ses évènements sont pour lui un electrochoc.

Rentré en France au début des années 2000, il aide à promouvoir le soundsystem au sein du groupe Irie Ites. Repéré pour sa capacité à mettre le feu en toastant en jamaïcain, on lui offre une résidence en club.

Désormais DJ, producteur et remixeur, Willy William est le précurseur des soirées afrogroove en province avec ses soirées Groove Nation.

S’en suivent de nombreuses collaborations au grès de ses rencontres ; Rike et Sinsemilia, Passi (compilation « Dis l'heure 2 ragga »), Collectif Métissé, Omar et Fred (titre « François le français ») … En 2008, il produit également l’album de Neï Man qui marque la naissance de l’afrodance.             

Ces quinze dernières années, Willy William les a passé soit en club, en tant que dj, toasteur, chanteur, soit en studio, en tant que producteur et remixeur.

Cette année, Willy William est enfin à 100% sur le devant de la scène avec son album « Une seule vie », dont les titres d’une efficacité redoutable sont tout droit sortis de son studio !

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !