Expertise brésilienne au Cameroun : Luc Magloire Mbarga Atangana définit les pistes de collaboration

 Le chef de mission diplomatique brésilienne en terre camerounaise  a annoncé l’intention de son  pays à venir en aide au  Cameroun .Objectif contribuer à son développement et non venir lui  vendre ce qu’on peut produire.

Luc Magloire Mbarga Atangana - Images de Claude Bernard Hanlog

« On va travailler pour approfondir le travail amorcé par mon prédécesseur, j’espère qu’on pourra faire beaucoup de chose en 2021 ».Ce sont les promesses de l’ambassadeur du Brésil formulés  le 27 octobre 2020 à Yaoundé, à l’occasion d’une audience à elle accordée par le chef du département ministériel en charge des questions commerciales.

En présence du secrétaire général du Mincommerce Brusil Miranda Metou,les deux parties ont exploré les perspectives de coopération commerciale. D’entrée de jeux, ce pays prépare un séminaire qui se tiendra à Ngaoundéré en 2021 dédié à la promotion du Commerce. « Nous voulons aider le Cameroun à se développer dans les secteurs importants, on pourra vous transmettre le savoir-faire, booster la production, il ne s’agit pas de venir vous vendre ce que vous pouvez produire vous-même, on peut travailler dans le sens de la diversification de la diversification de l’économie » a proposé la diplomate brésilienne.

Aussi va-t—elle ajouter qu’Il s’agit d’aller des relations qui sortent des échanges de biens. Ce qui explique le partenariat en voie d’élaboration avec un groupe de magistrats municipaux pour l’achat des matériaux de construction dans le cadre de la Décentralisation. Selon le ministre du Commerce « les hommes d’affaires camerounais ne se déplacent pas beaucoup pourtant le Brésil c’est le Sud -Sud où on y trouve des produits alliant les aspects qualité-prix, il faudrait rencontrer le président de la chambre d’Agriculture et d’élevage »

Vu l’expertise brésilienne en matière  d’équipements, la mission diplomatique brésilienne essaie  de convaincre  leurs entreprises à participer au Salon international de l’entreprise ,de la PME  et du Partenariat- Promote qui se tiendra au Cameroun du 24  avril au 02 mai prochain.« je suis ravie ,l’une des choses c’est d’organiser  une visite  d’entreprises à Douala en 2021.Je l’ai déjà proposé à la Chambre de Commerce d’industries des Mines et de l’Artisanat du Cameroun-CCIMA »  a déclaré SE Vivian Loss Sanmartin Ambassadeur de la Republie Fédérative du Brésil.

Les deux Etats entendent mutualiser leurs efforts pour fluidifier les échanges dans la perspective de l’entrée en vigueur de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine- ZLECAF .Pour y parvenir, le patron du Commerce conseille qu’ :« il faut se projeter si on veut aller  loin. Au premier semestre 2021, on fera ensemble les missions à Douala pour sensibiliser les opérateurs économiques  ». L’établissement d’une ligne aérienne directe entre Brasilia et Yaoundé, permettra   de relier ces nations ayant des similitudes aux plans climatique et écologique. Quelques regrets, les hommes d’affaires brésiliens ont du mal à  découvrir le marché africain, pourtant la connaissance mutuelle est un impératif en matière de négoce. Pour y remédier, il conviendrait d’investir dans les voyages d’affaires. L’expertise brésilienne étant avérée dans les secteurs  de l’Electricité, des Routes, de l’Agriculture, des Travaux publiques. Pour bénéficier de leur savoir-faire, Luc Magloire Mbarga Atangana le patron du Commerce choisit  d’abord les pistes de transformation du cacao et du café.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !