L’artiste camerounaise Tilla tente de se donner la mort

Après avoir fait un post des adieux sur les réseaux sociaux, la chanteuse camerounaise Tilla a tenté de mettre un terme à ses jours en ingurgitant une substance toxique. Elle se trouve actuellement dans un hôpital de la ville de Douala pour des soins.

Tilla (c) Droits réservés

Des sources à la rédaction de ActuMusik-Afrika, Tilla traverse des moments de dépression. Quelques heures avant de consommer du poison, Tilla a commis une publication sur la toile où elle déclare être « fatiguée de vivre ».

« Je suis fatigué de vivre. Je voulais juste dire au revoir. Pas de fête pitié s'il vous plaît. Tout le monde mourra à un moment donné, alors s'il vous plaît, ne dramatisez pas cela. Acceptez-le simplement et faites vos adieux. Pas que je m'en soucie à ce stade. Je veux juste donner un peu de fermeture à ceux d'entre vous qui pourraient s'en soucier. J'ai essayé de rester en vie pendant si longtemps mais je ne me bats plus. Je n'ai jamais demandé à naître en premier lieu. Je déteste cette terre », a écrit l'artiste.

Artiste originaire de la ville de Bamenda, Tilla s’est faite remarquer notamment par sa participation au remix d’un des plus grands succès de 2014 du rappeur et producteur camerounais Jovi « Et P8 Koi ». Passionnée de musique depuis l’enfance, elle en a fait son métier et se démarque par un style alliant rap, dance hall et musique populaire.