Déjà une dizaine de morts par noyade dans le département de la Benoué dans le Nord

Ce bilan en 3 semaines inquiète les autorités administratives. Le Préfet appelle les familles à un meilleur encadrement de leurs progénitures en cette période de suspension des cours faute de quoi des actions répressives seraient prises.

Si de nouveaux morts étaient enregistrés, les chefs des familles seraient interpellés et « mis à la disposition de la justice pour assassinat » menace le préfet de la Benoué, Mamadou HAMAN.

Dans cette unité administrative les sapeurs-pompiers ont procédé ces jours-ci à l'extraction de dépouilles des victimes de noyade notamment des élevés partis s'offrir des baignades dans le fleuve Benoué.