13 ans après, KOPPO revient avec « Gromologie » inspiré des débats TV du dimanche au Cameroun [VIDEO]

Le slammeur/rappeur qui a été révélé au public camerounais en 2004 avec son premier album, « Je go » et notamment avec le titre « si tu vois ma go », est enfin de retour.

Koppo-Gromologie.JPG
Koppo dans « Gromologie » - Capture Vidéo

Premier artiste à imposer l’usage décomplexé du Camfranglais dans la musique à texte au Cameroun, Koppo a livré officiellement lundi 05 juin 2017 « Gromologie » son nouveau single, signe de son retour fracassant sur la scène camerounaise.

Comme les précédentes chansons du rappeur slammeur, « Gromologie » qui est inspiré des débats dominicales au Cameroun est une fusion de hip hop, de rythmes locaux et des textes captivants en « francaglais » ou « camfranglais » - mélange imagé du français, de l’anglais et des langues locales avec un zeste de pidgin. « La chanson a été inspirée des débats du dimanche au Cameroun, où les gars parlent le gros français au lieu de dire les chosent simplement », révèle Koppo ce 04 juin dans un direct avec ses fans sur Facebook. « On n’a pas besoin de gros mots pour se faire comprendre », poursuit-il.

« Gromologie » annonce un album qui sera disponible dans 4 ou 05 mois, « Ça sera à la fin d’année 2017 » confie t-il. Il y a deux ans l’artiste annonçait déjà les prémices de cet album, alors de retour de France après 3 mois passé à Paris avec Blick Bassi dans le cadre de  « visa pour la création », un programme de résidence des réseaux culturels français destiné à des artistes résidant en Afrique et dans les Caraïbes, qui souhaitent  se perfectionner et donner un coup d’accélérateur à leur carrière.

La chanson et l’album à venir ont au  départ été préparé avec le soutien du bassiste Camerounais B. Bassi à l’arrangement. « C’est un album de toutes les anecdotes. A paris avec Blick Bassi, on a fait une version pas mal, après j’ai été victime du succès de son 3eme album,  de ses tournées.  En attendant qu’il avance dans le travail, je me suis ouvert à d’autres rencontres, je me pris en main comme il a l'habitude de me dire ». Koppo va par la suite faire la rencontre des deux jeunes beat Makers inconnus du public camerounais, qui lui proposent des beats pour son album. Très sceptique dès le départ, il sera convaincu par la suite par des proches. « J’ai été agréablement surpris par Stéphane et Polo Dipida,  qui m’ont dit ‘’grand frère on fait des beats’’, ils m’ont fait écouter deux ou trois ziks , ça m’accroché on a posé sur Gromologie »

La rédaction de Lebledparle.com vous propose en exclu de visionner le clip réalisé par Adrénaline