Extrême-Nord : Un garçon de 17 ans meurt dans les eaux du Mayo Kaliao à Maroua

Des sources concordantes renseignent que le drame est survenu dans l’après-midi du 23 octobre 2021.

 Les eaux du Mayo Kaliao (c) Droits réservés

Bouhari Aminou a été avalé par les eaux du Mayo Kaliao dans la région de l’Extrême-Nord. L’alerte de la disparition du jeune garçon de 17 ans a été lancée par les habitants du « Pont rouge » le samedi 23 octobre 2021.

En effet, alors que Bouhari Aminou se baignait en compagnie de ses camarades, il a été surpris par la force de l’eau qui l’a emporté.

Après s’être fatiguées des recherches, les populations ont alerté les secours de la 401ème Compagnie d'Incendie de Maroua venus en renforts. 

C’est au bout d’une heure de recherche, apprend-on, que 08 nageurs sauveteurs de la 401ème groupement des sapeurs pour repêcher le corps sans vie du jeune Bouhari Aminou. Pleurs et consternation dans la ville et au domicile des parents du défunt s’en sont suivis.

Après la survenu de cet autre drame, les habitants de la localité critiquent l’attitude qu’ont adoptée les autorités en pareilles circonstances par le passé.

« Alors qu'à chaque noyade, le procureur fait sa descente sur le lieu et la police est présente pour les enquêtes. Est-ce que ces enquêtes sont plus importantes que la vie d'une personne ? Je suis sans voix je suis dépassé », a déploré un riverain.

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX