Dr Fridolin Nké reçoit trois coups de gifle au bureau du Colonel Emile Bankui

Dans une vidéo devenue virale sur la toile, le Dr Fridolin Nké dit avoir reçu une paire de griffe du Colonel Emile Bankui et une autre d’un des éléments de ce dernier.

Dr Fridloin Nké (c) Capture vidéo

L’enseignant au département de philosophie, à la Faculté des Arts, Lettres et Sciences humaines de l’Université de Yaoundé I dit avoir été « ordonné » par le Emile Bankui, chef de la sécurité militaire où il se trouve.

Dans cet élément, l’universitaire réitère que son vœu est que la guerre qui sévit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis quatre ans, se termine.

« Je suis en situation très délicate. Je suis au bureau du Colonel Bankui et j’ai déjà reçu trois coups de gifle. Un de lui et deux de ses éléments », dénonce le Dr Fridolin Nké.

L’on se souvient que le philosophe avait été convoqué à la Division de la sécurité militaire le mercredi 21 juillet 2021 à 13 h au motif d’ « incitation à l’insurrection et à la mutinerie au sein des Forces de Défense et sécurité » avec pour objet « Enquête de sécurité », lit-on dans la convocation signée du le Colonel Jöel Émile Bamkui.  

Cependant, l’homme des sciences, se bombe semblait mésestimer l’ordre de l’autorité militaire : « Au sujet de la convocation que j'ai reçue relativement à une enquête de sécurité. Le colonel Bamkui n'est pas encore né ! Qu'il laisse l'autre là », affirmait-il sur ABK radio le 16 juillet 2021.

Lebledparle.com vous propose la vidéo en question.

 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !