Kribi : Un employé de la mairie au Tribunal pour commercialisation illégale de mandrill

Il a comparu le 13 septembre 2021 au Tribunal de première instance (TPI) de Kribi dans la région du Sud, a appris Lebledparle Faits divers des sources de StopBlablacam.

Le mandrill (c) Droits réservés

L’homme dont l’identité n’a pas été dévoilée par notre confrère est accusé des faits de commercialisation illégale de mandrill, un primate qu’on retrouve dans la forêt tropicale au Cameroun.

Avec la collaboration de la compagnie de gendarmerie de Kribi, les agents de la délégation départementale des Forêts et de la Faune de l’Océan avaient interpellé le prévenu en juillet 2021 à son domicile au moment où il s’apprêtait à vendre l’animal vivant.

Un rapport d’enquête dont a eu copie notre confrère révèle que le présumé braconnier il n’est pas bleu en matière de trafic illicite d’espèces sauvages.

Lebledparle Faits divers apprend de la me source qu’en février dernier, c’était un fonctionnaire de douane qui avait été appréhendé dans la ville frontalière d’Ambam.

Pourtant, le ministère de la Forêt et de la Faune est formel en ce qui concerne la protection des espèces animales d’envergure. Le mandrill figure bel et bien sur la liste des espèces protégées au Cameroun. C’est une espèce totalement protégée et sa détention et/ou sa commercialisation est réprimée par la loi faunique de 1994. Nul n’est censé ignorer la loi, a-t-on coutume de dire.  

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT