Un éboulement de terrain tue un couple à Douala

La scène tragique est survenue aux environs de 5 heures du matin le jeudi 12 août 2021 au quartier Bikibo 2 à Ndoghem PK13 dans la ville de Douala, région du Littoral.

Cpule Zoken (c) Droits réservés

Le couple Zoken Georges a été enseveli à la suite de l’effondrement d’un mur construit juste à quelques hauteurs de leur maison. L’accident survient du fait de la pluie diluvienne qui s’est abattue pendant plusieurs heures dans la capitale économique du pays.

Les quatre enfants du couple décédé, ayant échappé de justesse à la mort, ont constaté que leurs parents leurs parents étaient déjà ensevelis et ont couru alerter l’entourage.

Hélas, la prompte et forte mobilisation des riverains sous l’impulsion de Sa Majesté Olanga, chef de bloc A/Bikibo II, ne changera rien. Deux corps seront extraits des décombres et conduits dans une morgue de la place. A l’origine de ce drame, la construction dans les zones à hauts risques est pointée du doigt.

Le chef de la famille Zoken interrogé par Canal 2 international a laissé entendre que ce n’était pas la première fois que le mur en question s’écroulerait. Il révèle que le voisin de son frère avait promis de construite un mur de soutènement mais sous condition de la contribution du défunt : « ce qui n’était pas possible », confie-t-il à notre confrère.

Descendu sur les lieux du sinistre, le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua a exhorté les populations à déguerpir des zones marécageuses pour éviter que de telles catastrophes ne se reproduisent.

 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !