Mort d’une fillette de 11 ans après une injection d’adrénaline par erreur

Après avoir reçu par erreur une injection d’adrénaline à l’hôpital de Sète une fillette de 11 ans est décédée, mercredi, à l’hôpital de Montpellier.

 

illustration (c) Droits reservés

Tout est parti dans la nuit de dimanche à lundi : les parents ont conduit leur fille âgée de 11 ans à l’hôpital de Sète où elle a été admise suite à une gastro-entérite, car l’enfant se plaignait alors de forts maux de ventre.  

Sur place, la fillette aurait reçu une première injection de Spasfon pour la soulager : mais quelques temps après, un infirmier serait alors entré dans la chambre et lui aurait administré une deuxième injection : cette fois-ci, une dose d’adrénaline, par erreur.

 "Elle s’est mise à trembler et à vomir du sang et puis son cœur s’est arrêté", confie la mère endeuillée.

Dans un état désespéré après avoir fait un arrêt cardiaque à l’hôpital de Sète, la jeune fille a été prise en charge par l’hôpital de Montpellier où elle est décédée mercredi.

Une enquête a été ouverte et une autopsie pratiquée pour déterminer la cause du décès.

Abattus, les parents souhaitent porter plainte : « Je veux savoir ce qui s’est passé. Elle n’avait aucun problème de santé », déclare la mère inconsolable.

  

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter