Tunisie : L’alcool frelaté fait 6 morts à la fin du ramadan

Six personnes ont trouvé la mort et 14 autres sont actuellement en réanimation après avoir consommé une boisson d’origine douteuse.

 

illustration (c) Droits reservés

Selon les autorités, l’incident s’est produit tout de suite après la fin du mois sacré de ramadan, durant lequel les points de vente d’alcool officiels sont fermés, et l’interdit religieux de boire est observé plus strictement que d’habitude.

Selon des témoignages, l’alcool frelaté est parfois consommé en Tunisie dans des milieux pauvres, car il est moins cher que la bière ou le vin.

A en croire un responsable de la santé de Hamdi Hadhri, une région rurale proche de Kairouan, c’est au total 39 hommes âgés de 22 à 60 ans qui auraient été intoxiqués après avoir consommé le breuvage mortel : la potion, un dérivé du méthanol ou un autre type d’alcool non alimentaire mélangé à de l’eau.

 Alors que des tests et des enquêtes se poursuivent, le gouverneur de la région, Mohamed Bourguiba rassure que deux des fournisseurs auraient  été interpellés question de remonter la chaine et établir les responsabilités.

Si pour les personnes décédées, parmi lesquels 3 frères, le sort est scellé, 14 autres victimes ont été transférées dans divers services de réanimation du pays.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !