Extrême-Nord : Plus de 100 nouveaux déplacés internes enregistrés à Mokolo

Les chiffres sont dévoilés par le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU.

« Le 1er mai, les attaques répétées de groupes armés non étatiques et le conflit intercommunautaire ont contraint 108 personnes à se déplacer de Zamalda à Mokolo, dans le département du Mayo-Tsanaga », rapporte OCHA dans une note du 12 mai.

A en croire l’organisme onusien, la région de l’Extrême-Nord abrite environ 297 000 personnes déplacées internes à cause des exactions de Boko Haram.