Trois jours de deuil national décrétés au Burkina Faso

C’est une décision qui fait suite d’une trentaine d’hommes en tenue et de civils hier dimanche 15 novembre 2021.

La décision des autorités fait suite à l'attaque perpétrée dimanche par des assaillants armés, contre un poste de police dans le Nord, faisant, 32 morts, dont 28 officiers de la police militaire et 4 civils.

Comme le Cameroun avec Boko Haram, le Mali et le Niger entre autres, le Pays des hommes intègres n’est pas épargné du phénomène de terrorisme.

L’on se souvient que le chef de l’Etat Paul Biya a souvent décrété le jour de deuil national en l’honneur des illustres disparus au front de guerre. Ce fut le cas à la suite de la mort d’au moins 17 soldats à Darak dans l’Extrême-Nord dans la nuit du 9 au 10 juin 2021.