Cameroun / Défis sécuritaires et sanitaire : L'UPC réitère son soutien au RDPC

« Le Cameroun doit garder sa cohésion, face aux mirages des extrémistes politiques, a ces ennemis et aux diverses tentatives de déstabilisations de ses institutions ». C'est l'essentiel à retenir de la réunion du bureau politique de l'Union des Populations du Cameron tenue jeudi 14 mai à Yaoundé : la capitale.

Suivie d'un point de presse, le secrétaire général l'honorable Robert Bapooh Lipot, accompagné du président du bureau directeur de L'Upc Aladji Baba Garga et de l'honorable Évelyne, cette rencontre était axée sur trois axes majeurs: la gestion de la pandémie coronavirus, la crise sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest et l'ingérence des puissances étrangeres dans les problèmes internes du pays. Au terme de cette assisse statutaire, l'UPC a remercié le président Paul Biya pour la nomination de son secrétaire général au poste de président du conseil d'administration de la société de recouvrement des creances.

Créée en 1948, l'UPC veut bénéficier de la même considération que les autres partis alliés du RDPC que sont le PADDEC, le FSNC, l'UNDP et l'ANDP.