El Hadj Diouf : «Avec les Camerounais, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Ce sont des féticheurs»

Invité en compagnie d’Alassane Ndour, de l’émission Soir de CAN sur Canal Plus Sport lundi 23 janvier, l’ancien  N°11  sénégalais est revenu sur son regret que fut la perte de la finale de la CAN 2002, contre le Cameroun. Il est aussi revenu sur l’importance du trophée de 2017 pour le Sénégal.

El Hadj Diouf
El Hadj Diouf - DR

Alors que Sénégal vs Cameroun, l’une des grandes affiches des quarts de finale de la phase finale de la 31e Coupe d’Afrique des Nations de football continue de faire couler encre et Salive, l’un des acteurs sénégalais de la fameuse finale de 2002, El Hadj Diouf, aujourd’hui retraité entre aussi dans la danse et redoute déjà une nouvelle défaite de son pays tout comme Aliou Cissé qui a fait du Cameroun le favori de ce Match.

«J’ai peur de cette équipe du Cameroun. C’est la seule contre laquelle je n’ai jamais voulu jouer pendant ma carrière. J’espère que nos jeunes frères essuieront nos larmes de 2002 (finale de la CAN perdue contre les Lions indomptables aux tirs au but 3-2, NDLR). Avec les Camerounais, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Ce sont des féticheurs», a déclaré avec un brin d’humour l’ancienne gloire du football sénégalais.

Les Lions indomptables et les Lions de la Teranga se retrouveront au stade de la Rénovation de Franceville le samedi 28 janvier pour la première fois en phase finale après la finale de la CAN Mali 2002 gagnée par le Cameroun sur le score de 3 buts à 2.

L'ancien attaquant de Liverpool en Angleterre et de la génération dorée des Lions de la Téranga a été élu durant sa carrière de footballeur deux fois ballon d’or africain par la CAF.