La Police empêche l’activiste André Essama de placer la statue de John Ngu Foncha, ancien vice-président du Cameroun

Mardi 27 décembre les habitants du carrefour Bonakouamang à Douala ont assisté à une scène étrange.

L’activiste André Essama a débarqué avec une statue de John Ngu Foncha l’ancien vice-président du Cameroun fédéral

L’activiste André Essama a débarqué avec une statue de John Ngu Foncha l’ancien vice-président du Cameroun fédéral, décédé le 10 avril 1999 à l’âge de 82 ans, afin de l’implanter au Carrefour.

Aussitôt la police contactée, elle a débarqué pour empêcher l’acte de cet activiste .S’en est suivi un affrontement entre les policiers et André Essama qui a fini par céder, contraint d’abandonner la sculpture à la police. André Blaisse Essama est reparti libre en promettant à ses nombreux fans qui scandaient son nom de revenir avec une autre statue .Il faut le dire cette scène a créé une congestion de la circulation à Bonakouamang.

Depuis quelques années, l’activiste André Essama s’est assigné pour mission de défendre l’identité nationale du Cameroun. Il a été interpellé à plusieurs reprises pour avoir détruit le monument du Soldat français inconnu à Douala.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT