in

Extrême-Nord : Plus de 15 000 déplacés internes suite aux affrontements intercommunautaires

Un rapport du Bureau de Coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), du 14 décembre 2021, indique que plus de 15 000 personnes ont été contraintes au déplacement à l’intérieur du pays pour fuir les violences entre communautés dès le 5 décembre dernier.

D’après OCHA, environ 11 500 sont répartis dans le département du Logone et Chari et environ 3 500 dans le département du Diamaré.

À côté de cela, 30 000 personnes ont trouvé refuge au Tchad, « presque le triple du nombre enregistré après les violences en août 2021 par les autorités tchadiennes », note le rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    e3290da6b7845d458f47d2534c3ce0 8ef6c

    Abdouraman Baba veut discuter avec Samuel Eto’o

    Sunday

    La Camerounaise Judith Sunday élue premier président de l’Association des opérateurs des télécoms d’Afrique centrale