Cameroun : Dieudonné Essomba mécontent de n’avoir pas été invité au dialogue national

N’ayant pas été invité à prendre part au dialogue national qui s’ouvre ce 30 septembre 2019, Dieudonné Essomba souhaite que chacun assume ses responsabilités au terme du processus ce 4 octobre 2019.

Dieudonné Essomba (c) Droits réservés

« A chacun ses responsabilités ! », tel est l’avertissement que Dieudonné Essomba lance aux personnalités conviées au dialogue national qui a débuté ce 30 septembre 2019 au Plais des Congrès de Yaoundé.

« Je ne suis mêlé, ni de près, ni de loin aux résultats qui seront issus de ce dialogue où je n’ai pas été invité », réclame l’économiste.

 Pour lui, il ne fera pas partie de ceux qui bénéficieront des hommages si le dialogue en cours portait de bons fruits.

« Si les résultats ont bons et que la crise anglophone s’arrête, les participants à ce dialogue en récolteront les légitimes honneurs », émet-il l’hypothèse.

Mais si au contraire, les régions d’expression anglaise continuaient à subir les affres des actes terroristes, les organisateurs porteront, selon lui, la lourde responsabilité.

« Mais s’ils échouent, et que la sécession continue à tuer, comme elle vient de le faire avec une gardienne de prion si on en croit les multiples posts, ils doivent aussi assumer leur échec, sans avoir à rechercher des responsabilités parmi ceux qui n’y  étaient pas !Le monde entier les regarde ! », a conclu le statisticien sur sa page Facebook ce 30 septembre 2019.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter