Joseph Dion Ngute : « Il nous appartient désormais d'indiquer de quelle manière nous voulons entrer dans l'histoire »

Comme annoncé par le Chef de l’Etat lors de son discours la 10 septembre et après les multiples consultations, la grande messe du grand dialogue nationale a effectivement débuté ce lundi 30 septembre 2019 et Présidée par le président du grand dialogue national Joseph DION NGUTE.

Joseph Dion Nguté - DR

Après l'arrivée du PM, Dion Ngute, hymne national entonné et exécuté par des ex-combattants des centres de désarmement des zones en crise du Cameroun. Ensuite, parole aux religieux pour la prière œcuménique. Question de bénir et de confier à Dieu ces assises.

Après les différentes prières, Monsieur le Délégué Du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Yaoundé Tsimi Evouna a dit le mot de bienvenue. « A vous toutes et à vous tous sentez-vous chez vous chez nous », a déclaré Tsimi Evouna pendant son allocution.

Le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a pris ensuite la parole devant l'assemblée. Il a délivré son message en anglais et en français. À l’entame de son discours, il a invité l’assistance d’observer une minute de silence pour les disparus de la crise dans le NOSO. Pour Joseph Dion Ngute, « il nous appartient désormais d'indiquer de quelle manière nous voulons entrer dans l'histoire ».

« Voulez-vous que la postérité retienne que nous avons été incapable de trouver une solution consensuelle à cette crise ou qu'elle retienne que nous avons pu trouver des solutions face à des problèmes qui ont empêché les enfants de voir leur parents ou d'aller à l'école... ?», s’interroge Joseph Dion Ngute. « Notre intelligence commune devrait nous conduire à utiliser nos deux langues communes comme une source de prospérité », pense-t-il. En effet, la diversité est une richesse. Ceux qui ont un peu d'intelligence le savent et en usent avec intelligence...

« L'avenir de notre pays repose entre nos mains. C'est un avenir que nous devons construire ensemble ici et maintenant », martèle Joseph Dion Ngute 1er Ministre du Cameroun.

« Je déclare ouvertes les assises du Grand Dialogue national ». la journée va se poursuivre avec les activités en plénière et surtout, il y aura l’élection des bureaux de commission.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !