Grand dialogue national : Samuel Moth traite Jean Michel Nintcheu de menteur

Dans un communiqué de presse rendu public ce lundi 23 septembre 2019, le SDF a condamné l'approche monopartite de la délégation du Littoral dans le cadre des consultations du Premier Ministre en vue du grand dialogue national de la fin du mois de septembre. Samuel Dieudonné Moth, cadre du parti au pouvoir dans le littoral répond au Député du SDF à Douala. Il précise qu’il est attendu au dialogue national en réfutant le contenu du communiqué du patron du parti de la balance dans le littoral.

dr

"JEAN MICHEL NITCHEU EST INSTAMMENT ATTENDU AU GRAND DIALOGUE....

J’ai lu avec beaucoup d’étonnement la publication de Jean Michel NINTCHEU dans laquelle il s’en prend avec une violence inouïe à l’un des fondements du Grand Dialogue à savoir les consultations au plan local. Pour avoir contribué lors de ces consultations, je voudrais préciser ce qui suit :

*1.* Le Premier Ministre a demandé qu’en appui des contributions reçues des partis politiques, des institutions, du clergé, du corps diplomatique etc…, que soient organisées au niveau des départements puis des régions des concertations locales ceci, dans le but d’élargir les champs de collecte des contributions et de mieux impliquer les populations au grand dialogue.

*2.* En application de cette instruction, les préfets de la région du littoral ont organisé des consultations en date du 20 Septembre chacun dans son département. J’ai fait des contributions dans le cadre desdites consultations dans mon département d’origine le Nkam.

*3.* Ces contributions départementales ont fait l’objet de consolidation et surtout d’enrichissement au niveau régional en date du 21 Septembre au cours d’une réunion publique convoquée par le gouverneur. Cette convocation a largement été diffusée dans les médias.

POUR LA RÉUNION CONVOQUÉE PAR LE GOUVERNEUR DU LITTORAL, PLUS DE CINQ CENTS (500) PERSONNES Y ONT PARTICIPÉES.

Les déclarations incendiaires comme à son habitude de Jean Michel NINTCHEU montrent à suffisance qu’il n’a participé à aucune phase de cette concertation.

La plupart de ses allégations sont fausses pour les raisons suivantes :

*1.* LA LISTE à laquelle il s’en prend ne constitue ni la liste exhaustive des délégués qui représenteront la région du littoral au grand dialogue ni celles des uniques contributeurs au rapport remis au Premier Ministre ce jour. Conformément aux instructions du gouverneur, des listes des personnes susceptibles de représenter les populations ont été établies au niveau de chaque département et soumises à la validation du gouverneur. Cette liste de représentants probables comprend les catégories sociales variées à savoir, les autorités religieuses, les autorités traditionnelles, les autorités politiques, les maires, les Bayams-sellams, les étudiants, la société civile etc...

La liste sur laquelle Jean Michel NINTCHEU fonde son jugement a été établie pour un autre objectif. Cette liste est celle des personnes qui devraient assurer la cérémonie protocolaire de remise des contributions de la région.

*2.* SUR LE CARACTÈRE EXCLUSIF DE LADITE LISTE , je tiens à préciser, pour avoir assisté à la réunion du 21 Septembre 2019 que les cartons d’invitation ont été remis à certaines personnes représentatives présentes à cette réunion et une liste en a été établie. Jean Michel NINTCHEU n’était pas présent à la réunion et de ce fait il ne pouvait recevoir de carton.

LA RÉPUBLIQUE A DES RÈGLES :

On ne peut pas amener des personnes au premier ministère qu’on n’a pas annoncé à l’avance.

Que Jean Michel NINTCHEU soit sérieux et qu’il vienne aux réunions préparatoires comme cela il recevra le carton, son nom sera inscrit sur la liste à transmettre au premier ministère et il accompagnera le gouverneur au Premier Ministère.

Rester chez soi et faire des communiqués incendiaires ne fait pas avancer la république.

*3.* QUE JEAN- MICHEL NINTCHEU ne reconnaisse pas le statut d’opposant à Jean Jacques EKINDI, à Anicet EKANE et à BANDA KANI est tout simplement ubuesque.

Monsieur NINTCHEU,

- ON PEUT ÊTRE OPPOSANT ET DIALOGUER,

- ON PEUT ÊTRE OPPOSANT ET DÉFENDRE LA RÉPUBUBLIQUE

- ON PEUT ÊTRE OPPOSANT ET RESPONSABLE.

Monsieur Jean Michel NINTCHEU avec ses communiqués incendiaires veut mettre le feu à la République.

L’histoire sera son meilleur juge !!!.

Je voudrais préciser que les personnes présentes aux réunions et retenues sur la liste en circulation ont été choisies en tenant compte des critères suivants :

Ancrage régional, diversité, notoriété, représentativité, genre et promotion des jeunes.

Que Jean Michel NINTCHEU relève un nom sur la liste en circulation qui ne répond pas à ces critères à défaut, qu’il donne le nom d'une personne qui, répondant à ces critères a demandé un carton qui lui a été refusé.

Samuel Dieudonné MOTH

Expert-comptable "

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter