Cameroun : Le président Paul Biya met en garde les pays étrangers qui protègent les extrémistes

Dans son message spécial à la nation au sujet de la Crise anglophone ce mardi 10 septembre 2019, Le Chef de l’Etat n’est pas allé par quatre chemin pour interpeller les pays étrangers qui gardent sur leur territoire des camerounais d’origine qui sèment le trouble au Cameroun à distance.

Paul Biya discours du 10 septembre 2019 - capture vidéo

« J’en appelle justement aux pays qui abritent ces extrémistes. S’ils se soucient réellement de la situation des populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, qu’ils agissent contre ces criminels. La plupart n’ont plus la nationalité camerounaise, mais ils passent leur temps à collecter des fonds pour perpétrer des actes terroristes au Cameroun, à commanditer des incendies, des kidnappings et des assassinats et à lancer des mots d’ordre pour empêcher les enfants d’aller à l’école et les citoyens de vaquer tranquillement à leurs occupations », a déclaré Paul BIYA, Président de la République du Cameroun ce mardi 10 septembre 2019.

Le président Paul Biya a annoncé ce mardi dans son discours à la Nation la convocation d'un grand dialogue national fin septembre pour tenter de mettre fin à la crise dans les régions anglophones.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !