Procès de Maurice Kamto : Christian Penda Ekoka victime d’un malaise au tribunal militaire

L’audience de Maurice Kamto et 88 de ses coaccusés a débuté ce 6 septembre 2019 autour de midi au tribunal militaire de Yaoundé au Cameroun.

Penda Ekoka et Maurice Kamto - DR

À l’arrivée du colonel Abega Mbezoa, epse Eko Eko, qui conduira les débats, le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) et alliés avait déjà occupé le banc des accusés un peu plus d’une heure en avance.

Alors que tout le pays a une oreille tournée vers le tribunal militaire, l’on apprend sur les ondes du poste national de la Cameroon Radio and Television (CRTV) que l’audience est momentanément suspendue. Et pour cause, le promoteur du mouvement AGIR, Christian Penda Ekoka serait victime d’un malaise.

Selon le récit de nos confrères de la CRTV, c’est au moment où le collège d’avocat à la défense de Maurice Kamto et Cie était entrain d’échanger avec le tribunal sur la police de l’audience, notamment la discipline de l’assistance et les prises de paroles, qu’est survenu le malaise de Christian Penda Ekoka.

Les médecins de l’ancien conseiller de Paul Biya sont directement intervenus. Même si notre source n’a pas évoqué l’état dans lequel se trouve l’homme politique, rappelons tout de même que les militants et alliés du MRC incarcérés le 28 janvier 2019, sont poursuivis pour rébellion, outrages au président de la République, trouble à l’ordre public, entres autres.

Nous y reviendrons…

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !