Cameroun : Maurice Kamto et ses alliés à la Cour d’Appel du Centre ce 26 mars

Le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) Maurice Kamto et ses alliés et partisans Christian Penda Ekoka, Albert Nzongang, Paul Eric Kingue, Valsero, Alain Fogue (…), seront à la Cour d’Appel du Centre à Yaoundé ce 26 mars, après le rejet au Tribunal de Grande Instance, des demandes de remise en liberté.

Maurice Kamto lors de point de presse au siège de son parti à Yaoundé - (c) DR

Selon le porte-parole de Murice Kamto, Olivier Bibou Nissack qui livre cette information cet après-midi, l’audience sera « consacrée à l'examen des requêtes d'appel contre les 07 premières étonnantes et illogiques décisions de rejet d'habeas corpus du 07 mars 2019. »

 Il indique que les principaux mis en cause dans l’affaire qui oppose l’Etat du Cameroun aux leaders du MRC accusés d’« hostilité contre la patrie », « rébellion », « insurrection », entre autres, seront tous présents devant la juridiction. « Le Président élu Maurice KAMTO, ainsi que ses alliés et partisans que sont le conseiller à la Présidence de la République et président de l'association ''Agir'' Christian PENDA EKOKA, l'honorable Albert NZONGANG, Paul Éric KINGUE le Président du MPCN, le Professeur et trésorier national du MRC Alain FOGUE, le cadre du MRC Célestin DJAMEN, et l'artiste Gaston Serval ABE dit VALSERO », essayeront de défendre leur liberté.

Arrêtés les 26 et 28 janvier dernier ainsi que près de 200 militants et sympathisants, après un appel à manifester publiquement contre le pouvoir de Yaoundé, par Maurice Kamto et ses alliés, ces leaders ont été entendus au Tribunal militaire où ils devraient être jugés. Ils revendiquent leurs droits "violés" au cours de la procédure depuis leur arrestation et demandent d’être libérés purement et simplement.

 

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !