Cameroun : Paul Biya saisi par la Belgique pour une affaire de 39 milliards de FCFA, utopie ?

Le journal L’Epervier édition du 22 mars 2016 rappelle que certaines personnalités du Cameroun sont écrouées à cause du détournement constaté des fonds alloués à la réalisation des projets. l'on apprend ainsi que la Belgique réclame au gouvernement camerounais 39 milliards de FCFA. C’est une histoire qui remonte à l’an 2010.

Son excellence Paul BiyaLe financement accordé par la Belgique concernait un projet de réhabilitation, de renforcement et d’extension des systèmes en eau potable.

«C’était pour 52 centres sur l’ensemble du territoire national. La signature de cette convention de financement entre le Cameroun et la Belgique représenté par la société Balteau SA a permis à une société dénommée Aspac-Cemac-Sarl pour piloter ce projet en collaboration avec la Camwater et le Ministère de l’Energie et de l’Eau. Une forte odeur de détournement de deniers publics se dégage dans cette affaire au sein de la Camwater», écrit L’Epervier.

A propos du montant réclamé, le journal indique qu’il aurait boosté la production en eau par la société de distribution d’eau potable au Cameroun et même ses structures partenaires comme la Camerounaise des eaux.

«Paul Biya laissera-t-il cet affront impuni ? Quels sont les différents intervenants qui ont traité ce dossier jusqu’au décaissement ?», s’interroge le journal.

(c) Avec cameroon-info, Liliane J. Ndangue

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !