Affaire MRC : Depuis la prison, Michèle Ndoki rassure les siens par une lettre

Dans un lettre signée le 13 mars par la vice-présidente des Femmes du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), Michèle Ndoki incarcérée à la Prison principale de Yaoundé, appelle ses frères, amis (...) à demeurer souriant pour désarmer «  l'ignorant l'orgueilleux et le lâche qui croit que la force et l'injustice peuvent triompher »

                              
Michèle Ndoki - (c) DR

A mon papa, A mes sœurs, filles et mères
A mes jeunes frères, A mes fils,

Aujourd'hui est un autre jour il faut soleil le ciel est haut, nous n'en voyons qu'un tout petit morceau. On veut nous priver de la beauté du ciel!

Je porte aujourd'hui comme je porterai désormais le tee-shirt que vous m'avez offert, qui porte les visages de la liberté.

Toutes ces personnes, ces petites mains, ces grandes dames, ces belles aînées que l'on veut soumettre, corrompre, mentir que peut-on répondre à tant d'injustice, de lourdeur, de colère de peur?

Souriez comme si vous étiez filmés, Souriez même à travers vos larmes, Souriez que le sourire soit la dernière chose qu'ils nous prendrons, qu'il vous réchauffe, qu'il illumine votre visage et tout autour de vous qu'il touche et désarme l'ignorant l'orgueilleux et le lâche qui croit que la force et l'injustice peuvent triompher.

Vous êtes ma force, mon inspiration la raison pour laquelle je continue d'avancer. Vous me donnez plus, tellement plus que je ne mérite, moi pauvre femme parfois trop têtue... Bien-sûr que je vais bien prenez soin de vous ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts, nous sommes vivants.

Nous sommes le Cameroun pays de lumière.

Michèle Ndoki 

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !