Jean François Channon écrit à Michèle Ndoki

Suite à l’interpellation ce 26 février 2019 de Me Michèle Ndoki, dans des circonstances non encore élucidées selon Olivier Bibou Nissack, le Directeur de Publication du quotidien Le Messager Jean françois Channon, adresse un message à la vice-présidente des Femmes du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), l’appelant à ne pas se laisser ébranler.

Michèle Ndoki - capture vidéo

A TOI MICHELLE NDOKI Par Jean Jean François Denwo

Belle plante née dans un pays aux riches cultures diversifiées. Pays de grands et mille mystères. Ton pays le beau Cameroun. Marche et soufre sans gémir face à tes bourreaux. Donne leur ce regard plein d'amour qui transcende toute haine de l'autre qui scrute le mensonge. Reste debout dans l'épreuve qui célèbre la résistance.

Aucune douleur des mains maudites qui demain mourons jointe face à histoire ne devra t'attendre. Que la tyrannie jamais ne t'ebranle. Regarde l'horizon et cherche en lui d'un mot qui viendra du ciel avec un cri qui sort de tpn qui a déjà coulé: liberté ! Pays libre 
Ô Cameroun.

Si tu meurs dans cette épreuve, rassure-toi. Ton nom sera à jamais inscrit dans le Panthéon des martyrs qui ont choisis la lutte pour la vérité et la liberté. Ne te soucis pas de tes fautes des jours nantis. Mais des jours d'espérance d'un pays beau qui a ira.pour nom, hier comme avant hier, demain comme après demain, et dont le sang répandu hantera les pervers mechantS.

Dis bonjour à Valsero et aux autres dans le cachot de notre espérance de liberté. Courage belle plante du Cameroun.

 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !