Chronique : Wilfried Ekanga Claude : « Si tu soutiens Paul Biya, tu es un criminel en puissance »

Dans une sortie sur les réseaux sociaux datant de ce 14 janvier, Wilfried Ekanga s'indigne du travail des autorités camerounaises. Le jeune analyste politique est notamment attristé par l'accident circulation dont a été victime l'un de ses proches et tiens le gouvernement camerounais pour responsable.

Wilfried Claude Ekanga
Wilfried Claude Ekanga

 Lebledparle.com s'est procuré la dernière chronique de Wilfried Ekanga et vous la dévoile : 

Voici pourquoiVoici pourquoi
Hier matin, j’ai frôlé l’arrêt respiratoire en voyant les photos ensanglantées de mon frère et ami que voici : Nzodjou Fotsing ( Vous l’avez certainement déjà vu sur EquinoxeTV dans l’émission du soir ) a été victime d’un grave accident de voiture sur le tronçon Douala-Nkongsamba.
Il ne suffit pas de bitumer une route pour résoudre les problèmes de transport. Les 240 kilomètres de l’axe Yaoundé-Douala sont bitumés et pourtant, ce tronçon a été reconnu comme la route la plus meurtrière du monde. Parce que le véritable problème de nos soi-disant « axes lourds », c’est leur ÉTROITESSE
Yaoundé est plus grande en superficie que la ville de Paris ( Ça te surprend je sais ), et l’agglomération de Douala avec 92 000 hectares, est plus grande que Berlin ( Ça aussi ça t’étonne n’est-ce pas ? ). Quand à Bafoussam, troisième ville du pays, sa population et son envergure sont égales à Zurich, la plus grande ville de Suisse.Pourtant, la route en triangle qui sépare ces trois villes est une minuscule corde de terre semblable à un serpent à sonnettes. Pour des autoroutes finalisées au Cameroun, il faudra sûrement attendre 2035, quand Paul Biya aura 103 ans.
Le ministère des transports informait l’année dernière que pour terminer seulement 50 km sur l’autoroute Yaoundé-Douala, il faudra étendre 2020. Et quand tu as vécu le fiasco de la CAN après avoir vu Félix Zogo s’agiter, tu sais désormais que la fiabilité de ces gens là est de 32 gigas.
C’est donc à cause de l’étroitesse de nos routes ( dont la plupart ne sont bien sûr pas bitumées ) qu’il y a autant de morts inutiles. Sur une autoroute, les deux sens sont séparées par une haie. Les voitures se percutent donc par l’arrière et les chocs sont moins violents. Sur nos serpents routiers par contre, c’est lors des manœuvres de dépassement qu’a lieu le plus grand nombre d’accidents, car les voitures arrivent en sens contraires, et sont condamnés à la collision frontale. Un cas au hasard parmi tant d’autres.
Même la Côte d’Ivoire qui sort de 8 ans de guerre entre 2000 et 2011 a des centaines de kilomètres d’autoroute. Même la minuscule Guinée Équatoriale nous file la honte, avec une infrastructure digne du Luxemburg. N’accusez plus les sorciers du village de crimes qu’ils n’ont pas commis. Le seul responsable de nos accidents, c’est Paul Biya et le cortège de malfrats dont il est le chef de gang.
Apres, vous avez une horde de sardinards qui vous expliquent que les élections sont terminées, et qu’il faut « passer à autre chose ». Je n’ai jamais vu un groupe d’individus refuser autant l’intelligence. Votre cher Président, en plus de présenter le pire bilan d’Afrique francophone, a triché sur les chiffres de la Présidentielle. Tu l’as vécu en direct et en simultané comme moi. Tu as aussi vu comment il a créé des clowns de Transparency International. Même par mauvaise foi tu ne peux le nier.
C’est le seul domaine où il est excellent : s’arranger à conserver son pouvoir. Ton bonheur, comme le mien, ne l’intéresse pas. C’est un tricheur, un escroc dans l’âme.
Alors quand vous nous dites « Ashouka » ou bien « Paul Biya est Président na pianng! », souvenez-vous que les accidents de la route se fichent éperdument que vous soyez RDPC ou MRC. La mort ne fait pas de tri. Si tu penses que je suis le seul à souffrir du fait que le chef de gang reste président, c’est que ta souffrance est pire que la mienne. Car moi au moins je sais que je souffre et j’essaie de régler ça . Toi tu ne comprends même rien à ce qui t’arrive.
Vous ne voulez pas qu’on poursuivre notre résistance. Vous nous dites de tourner la page pour rester dans la même bêtise lors des prochaines échéances. Vous trouvez que c’est une perte de temps. Mais au même moment, vous n’hésitez pas à parler de faits divers à longueur de journée. La dernière trouvaille de la semaine étant la mort d’un sous-préfet dans une auberge. Vous avez déjà oublié la CAN et les milliards disparus dans la nature. Vous avez oublié Monique Koumatekel. Vous êtes bel et bien « passés à autre chose ».
La folie, c’est vraiment un truc hein. La sardine devrait être interdite de commercialisation.
Claude Wilfried Ekanga Ekanga ( Je vais mourir, et vous aussi )

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !