Wilfried Ekanga : « [Paul Biya] s’entraîne à philosopher sur des dates qui auraient glissé »

Dans une publication intiulée « La Cour : Faites entrer l’accusé », l’analyste politique fait le procès de Paul Biya, de Messanga Nyamding et les ministres Jacques Fame Ndongo et Emmanuel Nganou Djoumessi, Paul Atanga Nji, Issa Tchiroma Bakary et André Mama Fouda.

Wilfried Ekanga - DR

LA COUR

Faites entrer l’accusé

Faites venir Paul Biya

Et demandez-lui d’entrer ; qu’est-ce qu’il y’a ?

Du haut de la force de son expérience

Demandez-lui d’approcher; qu’il s’avance

Pourquoi son ardeur et sa hargne devant les projets d’espoir

Ne sont-elles pas aussi grandes que pour conserver son pouvoir ?

Pendant qu’il envoyait des escouades de police interdire nos conférences

Les infrastructures de la CAN manquaient totalement de surveillance

Et aujourd’hui face au fiasco éclatant de sa politique brouillon

Il s’entraîne à philosopher sur des dates qui auraient glissé

Grandes ambitions, grandes élucubrations, grosse désillusion

C’est le seul pays au monde où la réalisation précède l’opportunité

Lui qui entend développer le Cameroun par l’export des matières-premières

Et qui s’étonne de la chute du cours mondial des denrées pétrolières

Grand amateur du sur-place qui ne comprend rien à l’industrie

Le seul à voir l’émergence au milieu d’un peuple vampirisé et meurtri

Viel homme invisible dont « 2035 » est l’unique slogan

Il plaisante bêtement sur un horizon où il aura 103 ans

Faites venir Messanga

L’homme qui à l’intelligence préféra le Kongossa

En inventant des récits de bar, comme un gamin du primaire

J’espère que son procès à venir lui fera subir les pires misères

Devant l’absence d’arguments face à notre force de frappe

Ils ont vainement tenté les coups bas, et sont passés à la trappe

Après la fable des 14 milliards, c’est l’histoire d’une vidéo fictive

Un jour ils nous diront même qu’ils ont vu Dieu violer des juives

Où sont les ministres du gouvernement ?

Acteurs principaux du film des détournements

Demandez-leur d’entrer, c’est leur moment

Informez Fame Ndongo que l’obscure affaire des ordinateurs

Nous a permis d’admirer ses immenses talents de voleur

Et que dire donc de Djoumessi le maître-roublard

Qui facture dix kilomètres d’autoroute à quarante milliards !

Atanga Nji viendra répondre des quatre humoristes de Transparency

Qu’il a créés de toutes pièces pour légitimer la fraude de son parti

Incapables de mener une campagne basée sur un projet et des arguments

Ils ont usé de méthodes encore plus moches qu’une gueule de caïman

Alors dites à Tchiroma de diminuer sa dose de drogue « Paul Biya » quotidienne

Ce nom qu’il prononce plus souvent encore que celui de la femme qui est sienne

On a le droit en guise de reconnaissance, de se faire le lèche-bottes d’un incompétent

Mais il faut savoir retenir sa langue, quand on sait en toute conscience qu’il ment

Il faut aussi que Mama Fouda nous explique la cohérence

De se faire soigner en Occident malgré les fameux hôpitaux de référence

Il devra d’ailleurs nous démontrer que l’origine des fonds pour ces voyages est bien fiable

Et qu’ils ne proviennent aucunement des impôts du pauvre contribuable

Faites-les donc tous venir, faites entrer les accusés

J’espère qu’ils ont préparé un dossier solide pour leur défense

Car devant les faits et l’histoire, ils risquent de n’avoir aucune chance

Ne me faites plus attendre, je commence à m’impatienter

Alors ouvrez vite la porte, faites entrer l’accusé

Claude Wilfried Ekanga Ekanga

( Le bal des cleptomanes )

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !