Discours du président de la république : BIYA interpelle t-il Brenda ?

Mercredi 10 février à 20 h, heure du Cameroun, comme tous les 10 février, Paul Biya a parlé ! Il s’est adressé à la jeunesse Camerounaise. Sa jeunesse à lui ! « Mes chers jeunes compatriotes » voilà ses mots.

Paul Biya en 2014 aux cotés de sa fille et de son épouse lors de la célébration de ses 81 ans - (C) Prc.cm

Dans le bar ou je suivais ce discours, je n’étais pas le seul jeune hein ! Rassurez-vous. Les jeunes que j’accompagnais ou qui m’accompagnaient dans ce bar écoutaient religieusement le président. Peut être une prise de conscience patriotique ? Qui sait ? J’avoue que j’étais tout de même surpris.

Le président Paul Biya comme tous les 10 février n’a pas cessé de prendre conscience de la situation que traverse la jeunesse camerounaise aujourd’hui. Ce n’est donc pas la première fois !

Le président Paul Biya a lui-même dit que l’Etat fait tout son possible pour résoudre l’épineux problème du chômage. Mais c’est chaud ! Ça ne le laisse pas.

Le président Paul Biya à fini par rejoindre Lafontaine dans sa fable resté célèbre jusqu'à nos jours : « le laboureur et ses enfants. » Et c’est à ce niveau que la barmaid a voulu zappé la chaine nationale ; heureusement qu’une dame sans doute une copine à elle lui a dit qu’il ne lui servira à rien ce zapping parce que cosita Linda passera juste après le discours du président. Elle s’est donc ressaisie pendant que Paul Biya continuait son discours.

Le président à invité la jeunesse camerounaise à cultiver le sol encore et encore. «  La terre ne trahit jamais » ce sont encore ses mots.

Le président Paul Biya s’est aussi intéressé à la jeunesse de l’heure, la jeunesse dite androïde pour ne pas le citer. En effet, notre président à sans doute reçu un tweet sur son Smartphone de la part de sa fille s’excusant d’avoir « trahie » aux camerounais la somme de son argent de taxi journalier au USA derrière une pseudo plainte de racisme.

Voilà qu’a cause de sa fille, le président est devenu high-tech au point de savoir que sa jeunesse est désormais androïde. Etant donné que la jeunesse camerounaise n’a pas de frontière, notre président interpellait t-il sa fille à créer sa part de plantation avant 2035?  Qui sait ? Ce qui est sur le message est passé. Mais en attendant, que « le mécanicien reste dans son garage ! »

© Franck KEMAYOU, Lebledparle.com

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !