Vidéo : Valsero s'attaque aux 33 ans de pouvoir de Paul BIYA – Voici les paroles

Le rappeur camerounais Valsero adresse une ‘’nouvelle lettre’’ au président Paul BIYA. Connu pour ses textes engagés, cette fois ci dans ce titre intitulé « Motion de Soutien », le rappeur titre à boulet rouge avec des mots durs et crus, sur le système de gouvernance au Cameroun et met à nue les 33 ans de règne du régime du président de la république.

Capture vidéo du clip "Motion de soutien" de Valsero

Le général Valsero chante contre 33 ans de « dictature, corruption, népotisme, destruction, souffrance de misère sans interruption d'arrogance, de violences et d'humiliation, mensonges bercés par des illusions, pénitence de sueur de larmes à profusion ... »

Lebledparle.com vous propose quelques extraits.

''33 ans  de dictature

33 ans de corruption

33 ans de népotisme

33 ans de destruction

33 ans de souffrance de misère sans interruption

33 ans d'arrogance, de violences et d'humiliataion

33 ans de mensonges bercés par des illusions

33 ans de pénitence de sueur de larmes à profusion

33 ans de prières toujours en quête de solution

33 ans de 33 pour noyer nos ambitions

33 ans de Castel et de guiness comme une punition

33 ans de promesses promesses de grandes ambitions

33 ans de Bikutsi pornographique comme solution

33 ans de contrôle, contrôle de nos émotions

33 ans de chinois de grosses incompréhensions

33 ans de sodomie comme une étrange addiction

33 ans d’agressions de viols à répétition

33 ans de couche toi je t'allume et ferme ta gueule

Après 33 ans chaotiques tu te prépares aux élections qu'est-ce qui t'arrive arrête la Coke c'est quoi ton truc l'explosion. Regarde ces jeunes ils ne rêvent plus sinon de partir très loin. Regardent ces jeunes ils ne rêvent plus sinon de partir très loin. Regarde ces jeunes ils ne luttent plus (...) Tu veux garder le Cameroun pour toi nous on préfère aller bagarrer avec les requins (...) On préfère prendre la mer la mer et mourir parmi les poissons (...) Tu as fini par rendre plus faible une nation qui était plus forte avant. J'espère que tu es content, car pour moi tu resteras le dernier des présidents. Un jour viendra où tu payeras ta facture."

La suite en vidéo

 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !